Compresseur d'air pour aérographe 1

Avatar de l’utilisateur
Kyrian
sorcier debutant
sorcier debutant
Messages : 429
Enregistré le : mar. 07 déc. 2010 22:36
Localisation : Finistère - Brest même :D La Cavale Blanche
Contact :

Compresseur d'air pour aérographe 1

Message : #1311 Kyrian
lun. 09 févr. 2015 23:01

Le projet de départ est la construction d'un petit compresseur d'air pour aérographe.

Mise en garde : Toute installation (ou équipement) mettant en oeuvre de l'air comprimé, même à basse pression (8 bars) est potentiellement dangereuse. Les réservoirs sous pression doivent subir régulièrement une épreuve à l'eau et à l'air et doivent être protégés en usage courant de toute surpression (soupape de sécurité) conformément à la législation en vigueur.
Je ne saurais être tenu pour responsable d'un quelconque incident ou accident lors de la construction ou de l'utilisation de votre équipement inspiré de ma réalisation personnelle.
En d'autres termes, si vous vous lancez dans la construction de tel équipement, vous le faites à vos risques et périls.

M'étant renseigné sur internet (domaine bricolage) sur la faisabilité d'une telle réalisation, j'ai appris qu'un tel compresseur pouvait être conçu à partir d'un groupe frigo et d'un réservoir d'air comprimé pour circuit de freinage de poid-lourd.

Mais d'abord, ça ressemble à quoi un compresseur de réfrigérateur ?
C'est le gros bloc noir qui se trouve derrière votre réfrigérateur ou congélateur et qui ronronne de temps en temps lorsque le moteur tourne. Normalement, on l'entend à peine. Le contraire serait les prémices d'une grave panne.

Vu de l'extérieur, ce gros bloc noir est constitué de deux "coquilles" soudées, de tubes (3 en général) et d'une semelle de pose.
J'avais la chance d'avoir dans mes "archives" trois blocs de compression : 2 en état, 1 HS.

Mais qu'y a t-il à l'intérieur du gros KINDER SURPRISE noir ?
Ca tombe bien, le groupe HS va être autopsié. Pour ce faire, il faut meuler le cordon de soudure jointant les deux demi-coques. Et on découvre :
  • 1 moteur électrique vertical dont le bas baigne dans de l'huile (qu'il faut éviter de perdre en retournant le compresseur :? ));
  • 1 embiellage + piston lisse ;
  • 1 bloc cylindre + clapets (qui étaient HS) ;
  • 2 séparateurs d'huile (type cyclone)
le tout monté sur un bâtis suspendu par ressort sur la demi-cuve inférieure ;

Image

Image

Image
Matez l'épaisseur de la cuve (3 - 4 mm) !! :o

Image

  • et des tubes :
    • 1 débouchant dans la cuve, mais non relié au bloc moteur. Côté bloc cylindre-clapets : c'est l'aspiration ;
    • 1 relié au bloc moteur. Côté opposé au bloc cylindre-clapets : c'est le refoulement ;
    • 1 débouchant dans la cuve, mais non relié au bloc moteur. Côté opposé au bloc cylindre-clapets : c'est le remplissage d'huile et de charge de Fréon.
On trouve aussi sur la demi-cuve inférieure le connecteur électrique.

Voilà pour l'info, histoire de s'endormir moins c..., pardon !! plus culturé :mrgreen: ce soir ...

Pour la suite, cliquez ICI
Jean-François
Il n'y a aucun problème que l'absence de solution ne puisse résoudre :D
Image

Kyosho
  • Airium Spitfire
  • Caliber 5
DJI
  • Mavic Pro
  • Inspire One V1
GSR260
Mustang P51 GunFighter (STARMAX)
SkyWalker (FY31AP + Hornet)
TBS Discovery Pro (NAZA V2 + GPS)
Taranis (Mode 2)

Retourner vers « Trucs et astuces »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités